Pierre Engel, 1964, Appellation Vosne-Romanée contrôlée, 1er Cru

Pierre Engel, 1964, Appellation Vosne-Romanée contrôlée, 1er Cru

 

René Engel a créé le Domaine éponyme à Vosne Romanée au début du XXème siècle, juste avant la Première Guerre Mondiale. A 20 ans, il combat à Verdun (1916), est suffisamment chanceux, s’en sort et rentre en Bourgogne après avoir passé quelques temps en camp de prisonniers de guerre. Pierre, son fils, reprend le domaine en 1949. Il fût aussi maire de Vosne Romanée de 1959 à 1971. Lorsqu’il tombe malade dans les années 70, le domaine est négligé jusqu’à la mort du vigneron en 1981, 5 ans avant René.

 

Heureusement, l’un des quatre enfants de Pierre souhaite reprendre le domaine Engel : Philippe. Philippe reprend le domaine à l’âge de 26 ans et se fait aider de sa mère. La totalité des millésimes jusqu'en 1981 est vendue à des négociants. C’est seulement à partir de 1988 que les vins sont mis en bouteilles au domaine. Lentement mais surement, Philippe amène les vins du Domaine Engel dans une dimension supérieure.

 

La famille est de nouveau frappée par un triste événement : Philippe décède tragiquement d’une crise cardiaque en 2005 à seulement 49 ans. Étant célibataire et sans enfant, aucun héritier légitime Engel ne reprend le vignoble et, après une mise aux enchères, François Pinault en devient propriétaire pour la somme de 25 millions d’euros ; somme hallucinante à l’époque !

 

Après un millésime 2005 n’ayant pas vu une production de vins du domaine, le millésime 2006 sera le premier du tout nouveau Domaine d’Eugénie. Beaucoup de consommateurs furent déçus de constater que le style des vins de Philippe Engel ne soit pas conservé au Domaine d’Eugénie, aboutissant ainsi à une envolée des prix des vins de feu le Domaine René Engel !

 

Dégustation & accords

Quel voyage, mes amis ! "La Bourgogne ne meurt jamais" pourrait-on résumer. Ce Pinot Noir, d'un rouge grenat clair aux reflets tuilés, demande quelques minutes pour s'ouvrir délicatement. Attention ! N'en perdez pas une seconde : l'escapade est fantastique, du nez à la bouche, à travers des arômes d'abord tertiaires et un peu austères (pruneau, tabac, sous-bois, champignons), puis de plus en plus ouverts sur une palette primaire via des arômes fruités (fraise, mûre, une pointe de cassis et de myrtille) et floraux (un soupçon de pivoine mais surtout des herbes aromatiques... du Sud, comme la lavande et le romarin) !

Pierre Engel, 1964, Appellation Vosne-Romanée contrôlée, 1er Cru

CHF1,500.00Prix
75 Centilitres
  • Pierre Engel, propriétaire récoltant